Vous souhaitez faire un don pour l'association ?

cliquez ici

Actualités

Association Justice Information Réparation pour les Harkis

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43

Réunion de travail AJIR à Aix en Provence le 21 janvier 2023

19/01/2023

Réunion de travail AJIR à Aix en Provence le 21 janvier 2023

Depuis le 12 novembre 2022, AJIR a mis en place 9 groupes de travail sur différents thèmes ayant trait à la loi du 23 février 2022 et à ses insuffisances ainsi qu'à d'autres domaines relatifs aux Harkis et leurs familles...

 

Une première restitution de ces travaux aura lieu à Aix en Provence le 21 janvier 2023. Toutes les adhérentes et tous les adhérents à jour de leur cotisation sont cordialement invités à cette réunion de travail.

 

Le programme de cette réunion et la liste des groupes de travail avec le nom du ou des pilotes peuvent être consultés en cliquant sur ce lien : GT et ODJ 

 

 

Bonne et heureuse année 2023...

04/01/2023

Bonne et heureuse année 2023...

Contre toute attente, une loi de réparation des préjudices subis (certains seulement !) a été votée le 23 février 2022 et, en dépit des critiques de toutes part, plus de 22 000 dossiers ont été déposés pour bénéficier de la réparation prévue par le législateur en faveur des Harkis et de leurs familles ayant transité par des lieux d'exclusion listés dans un décret annexé à la loi.


Cette loi est certes imparfaite et ne répond pas entièrement à l'attente des Harkis et de leurs familles puisqu'elle exclut toutes celles et tous ceux qui ne sont pas passés par les lieux listés par le gouvernement et ne prend pas en compte l'ensemble des préjudices subis. Nous avons dénoncé publiquement les lacunes du texte et avons proposé de nombreux amendements aux députés et Sénateurs. Très peu ont été retenus ! 


 Faut-il, pour autant, "jeter le bébé avec l'eau du bain" ?


Nous ne le pensons pas car cette loi a au moins le mérite d'exister et de reconnaitre un droit à réparation. Compte tenu du nombre de dossiers parvenus en l'espace de quelques mois elle semble avoir été favorablement accueillie par les Harkis et leurs familles et ce pour plusieurs raisons. 


En premier lieu, elle reconnait la responsabilité de l'état dans l'abandon et dans les conditions d'accueil et de séjour des Harkis dans les camps et hameaux ou autres lieux de privations de liberté et d’exclusion. Ensuite, elle reconnait un droit à réparation qui découle de cette responsabilité et des fautes commises.


De même, elle double la rente viagère (ou l'allocation de reconnaissance) pour les anciens Harkis et les veuves de Harkis. Ce qui est loin d'être négligeable !


Enfin elle crée une Commission Nationale Indépendante auprès du Premier Ministre que les Harkis et leurs familles peuvent saisir s'ils s'estiment lésés...


 Aucune loi ne peut être parfaite et il nous appartient de lutter pour l'améliorer et combler les lacunes les plus criantes afin de réparer les injustices générées.  AJIR s'est engagée résolument dans cette voie pour 2023...

 

Et la vie associative d'AJIR !


Grâce au soutien de ses presque 2000 adhérent(e)s, présents dans toutes les régions de France ainsi que dans 57 départements de la métropole, AJIR a organisé et tenu de nombreuses réunions sur le territoire national, du sud au nord, pour informer et recueillir les doléances des Harkis et de leurs familles. De nombreuses sections AJIR ont été créées et de nombreuses associations existantes nous ont rejoint afin de conjuguer nos efforts et être plus forts face aux politiques.


Nous avons diffusé en direct notre assemblée générale pour permettre aux adhérent(e)s de la suivre sans avoir à se déplacer sur de grandes distances et nous continuerons en 2023 à innover pour vous impliquer encore davantage dans la vie de l'association et vous associer davantage aux grandes décisions à prendre.


Pour 2023 nous espérons faire mieux avec toujours votre soutien et nous espérons augmenter sensiblement le nombre de nos adhérent(e)s si chaque adhérent(e) actuel(le) s'engage à faire adhérer une ou plusieurs personnes de son entourage. Être nombreux, c'est représenter une force avec laquelle il faut compter. C'est être écoutés par nos interlocuteurs à tous les niveaux. C'est aussi vous représenter dignement et faire entendre votre voix grâce à des représentant(e)s crédibles et responsables qui ne vous promettent pas la lune mais seulement de déployer, avec votre soutien, tous leurs efforts pour atteindre les objectifs fixés collectivement !


Souhaitons que 2023 concrétise les objectifs de notre association et permette ainsi de compléter la loi de février 2022 pour combler ses lacunes et effacer des injustices les plus flagrantes.


A toutes et tous nos adhérent(e)s nous souhaitons que 2023 apporte joie, bonheur, santé, réussite et épanouissement dans vos projets tant personnels que professionnels...

 

Toutes et tous à l'écoute : Le Président d'AJIR sur France Culture

20/11/2022

Toutes et tous à l'écoute : Le Président d'AJIR sur France Culture

Hafida Berhali  est professeure agrégée de droit public à l’université de Grenoble et membre de la commission nationale indépendante pour la réparation des préjudices subis par les Harkis. Elle est l’auteur d’ouvrages et articles sur la responsabilité de la puissance publique notamment dans les dossiers de « préjudices de l’Histoire)

 

 

 

 

Mohand Hamoumou est docteur en sociologie, professeur à Lyon puis Grenoble. Il est membre du conseil scientifique du Mémorial de Rivesaltes et auteur d’ouvrages et articles sur l’histoire des Harkis. Président d’AJIR pour les Harkis (Association Justice Information Réparation) il milite depuis des décennies pour que l’Etat reconnaisse l’abandon des Harkis et s’engage dans la voie de la réparation de ses conséquences.

 

 

Les 2 invités auront une heure pour débattre de la question de la réparation due aux Harkis.

 

Une occasion, on l’espère, de mieux faire comprendre l’histoire complexe des Harkis, de rappeler la multiplicité des préjudices subis, d’éclairer les attentes en termes de réparation et de questionner les réponses des gouvernements successifs.

 

Une heure, cela laisse le temps d’expliquer. Donc une émission à ne pas rater.

 

Informez  vos amis. Diffuser par mail. Partagez svp sur vos pages Facebook.

Et si on s'occupait de nos affaires ! Soyons acteurs pour modifier la loi ...

31/10/2022

Et si on s'occupait de nos affaires ! Soyons acteurs pour modifier la loi ...

La loi du 23 février 2022 (voir ici) instaure un droit à réparation pour toutes les personnes, parents et enfants qui ont été « hébergés dans des structures de toute nature où ils ont été soumis à des conditions de vie particulièrement précaires ainsi qu'à des privations et à des atteintes aux libertés individuelles qui ont été source d'exclusion, de souffrances et de traumatismes durables ».

La liste de ces structures a été fixée par décret (voir liste jointe/ lien). Il s’agit principalement des camps et hameaux de forestage. Mais des lieux, plus temporaires, plus petits ou plus singuliers ne figurent pas sur la liste.

Conscient de ces possibles oublis,  la loi a institué  auprès du Premier ministre une commission nationale indépendante de reconnaissance et de réparation des préjudices subis par les harkis. Parmi ses missions elle peut «  proposer des évolutions de la liste ».

Evidemment les membres de la commission ne peuvent pas connaître tous les lieux de transit des anciens supplétifs. Il appartient donc aux personnes qui ont vécu ou dont les parents ont vécu dans ces lieux qui ne figurent pas sur la liste de les signaler.

Nous demandons à tous nos adhérents, nos amis, nos lecteurs de nous signaler des lieux oubliés dont ils ont connaissance. C’est très important car les personnes qui sont passées par ces structures pourront ainsi demander réparation.

Envoyer nous vos informations:(adresse du lieu, commune, dates et durée durant lesquelles ce lieu a hébergé des harkis  ou autres supplétifs, nom de certaines familles passées par ce lieu, etc . Plus vous aurez des informations plus ce sera facile de le rajouter sur la liste donnant droit à réparation.

Nos délégués départementaux prendront contact avec vous si vous le souhaitez et essayeront de compléter les infos avec des archives communales ou de la presse locale.

Ensuite nous transmettrons à la commission avec un argumentaire.

Envoyer vos infos et propositions à : ajirfrancecontact@gmail.com

AJIR : Association Justice Information Réparation, pour les Harkis. Contact : ajirfrancecontact@gmail.com  Association loi 1901 - tout don  à l'association est éligible aux réductions d'impôts

Actualités :

Joe 20230923 0221 0009 230923 085940
180 ko
joe_20230923_0221_0009_230923_085940.pdf