Vous souhaitez faire un don pour l'association ?

cliquez ici

Assemblée Générale de AJIR france et Rencontre Nationale de 40 associations de Harkis A Riom

Les 11 et 12 septembre dernier s'est déroulé, à Riom dans le Puy de Dôme et à côté de Clermont Ferrand, l'assemblée générale de AJIR-France suivie par la rencontre de 4 associations de Harkis venues des différentes régions de France.

 

A l'issue de ces deux journées de travail studieux, dans un climat apaisé et respectueux des sensibilités des un et des autres et où toutes celles et tous ceux qui ont souhaité s'exprimer ont pu le faire librement, une synthèse a été faite par Mohand Hamoumou, président d'AJIR. Synthèse qui reprend l'essentiel des échanges qui ont lieu ainsi que les principales revendications exprimées...

Cette synthèse a été reprise sous forme de lettre ouverte (à lire ici) adressée au Président de la République avec la signature des 40 associations participantes.

 

Vidéo résumée des travaux de ces deux journées :

Actualités

Association Justice Information Réparation pour les Harkis

Actualités :

Compte rendu de la rencontre de Rivesaltes

08/07/2022

Compte rendu de la rencontre de Rivesaltes

Le Collectif des Associations des Alpes Maritimes et AJIR-France ont organisé en commun pour les adhérents et des sympathisants (environ 160 personnes) venus de différentes régions de France deux journées de recueil, de découvertes et d'échanges intergénérationnel à la grande satisfaction de tous... Ci-dessous le compte rendu de ces deux journées.

 

Le Collectif des associations des Alpes Maritimes organise régulièrement une cérémonie de recueil et de souvenir à Rivesaltes et notamment au monument des 140 morts sans sépultures…

 

Cette année, à l’occasion du 60eme anniversaire de l’arrivée en métropole, AJIR France s’est associée à cette initiative en organisant une visite du Mémorial du camp de Rivesaltes et une réunion de son conseil national.   Un autocar est parti de Mouans Sartoux avec 50 personnes. Un autre autocar est parti de Clermont-Ferrand avec une halte pour accueillir les amis d’AJIR Lozère.

 

De plus 40 personnes sont venues par le train ou avec leurs véhicules. Au total, 25 départements étaient représentés. Quelques personnes non adhérentes se sont jointes et ont adhéré sur place.

 

Deux jours ensoleillées pleins d’émotion, de souvenirs, d’échanges entre générations, de divertissement et de fraternité.

 

AJIR a profité de cette occasion pour réunir son Conseil National.

 

Vendredi 1er juillet

16h : Recueil devant la stèle des 140 morts sans sépulture du Camp Joffre.

       

Allocution d’Ali Amrane. Dépôt de gerbe.        

 

16h30 : Accueil devant le Mémorial, par sa Directrice Madame Céline, qui souhaite chaleureusement la bienvenue à tous. Elle précise qu’en ce lieu les Harkis sont chez eux et seront toujours les bienvenus.

 

16h45 : Courte visite du site. Restes du camp. Vestiges du temps. Souvenirs, souvenirs…

 

17h 10 : Rassemblement dans l’amphithéâtre du Mémorial. Accueil par Marion Decôme.

 

 Présentation du programme des 2 journées par Ali Amrane et Mohand Hamoumou

 

Projection de photos et images de l’armée sur la vie des Harkis dans le camp de Rivesaltes…

 

18h15 : apéritif au Tropic Hôtel

 

20h : Diner. Moment d’échange sympathique

 

22h : soirée dansante…  pour les amateurs. Soirée conviviale avec danses orientales qui s’est prolongée tard dans la nuit à la grande satisfaction de tou(te)s les participant(e)s.

 

Le lendemain, 2 juillet, tout le monde s’est retrouvé à 10h15 au Mémorial pour une visite guidée (en 3 groupes). Merci aux 3 guides, Marion, Cindy et Philippe qui ont été très appréciés pour leur clarté et leur gentillesse.

Pendant ce temps-là, le Conseil National d’AJIR se réunissait avec les membres présents.

 

Durant ce Conseil un tour d’horizon des activités d’AJIR a été fait. Ensuite, le Conseil a proposé de coopter de nouveaux membres d’une part pour remplacer des membres démissionnaires (2) ou qui ne sont plus assez disponibles (5) pour diverses raisons, et d’autre part pour profiter de l’apport de nouveaux ayant montré leur implication et disponibilité.

 

Le Conseil également a pris acte de la création des différentes section d’AJIR en intégrant leur représentant au CN. Il s’agit notamment d’AJIR Lozère, d’AJIR Grand Est, d’AJIR Picardie, d’AJIR Occitanie en cours de création, d’AJIR IDF également en cours de création.

 

Il a été acté la création d’AJIR régionales (les 13 régions administratives dans lesquelles il y a des adhérents) et ensuite des délégations départementales lorsque des adhérents y sont présents pour éviter une pléthore d’associations…

 

Il a été acté également, afin de protéger AJIR, de déposer le nom de « AJIR pour les Harkis-xxx ». Le bureau de l’association a reçu mandat pour procéder à ce dépôt dans les meilleurs délais.

 

Ali Amrane et Mohamed Haddouche on fait un retour sur la réunion du 22 juin avec M Jean Marie Bockel. Le Cr est ci-dessous.

 

11h15 :  le Président d’AJIR a retrouvé dans l’amphithéâtre du Mémorial les adhérent(e)s d’AJIR qui souhaitent poser des questions sur la loi, sur le fonds de solidarité et les actions en cours. 

 

12h15 : photo souvenir avant de se scinder en 2 pour déjeuner avant de reprendre la route. Compte tenu du nombre il n’a pas été possible d’être tous dans le même hôtel-restaurant.  

 

14h 30 : Retour en se promettant de renouveler l’opération dès que l’occasion se présentera…Et avec une excellente ambiance dans les autocars !

 

Réunion avec Jean Marie Bockel le 22 juin

 

CR Ajir par Ali et Mohamed en attente CR officiel

 

nPrésents  (de mémoire)

 Ali Amrane (collectif des associations des Alpes Maritimes), Mohamed Haddouche (FMH), Mohand Hamoumou (AJIR France) Jeannette Boufhal (représentant Smail Boufhal), Yamina Chalabi (Aracan représentant Ali Ladoui), Said Balah (2ID Harkis Loiret) Major Kenane (Grand Est), Hocine Bouarès, Serge Carel (représentant B Vitu), Slimane Djera (collectif assos du pays d’Aix), Fatma Keffif (représentant Aziz Méliani, Unacfm), Messaoud Guerfi, Ahmed Goudjil, Mostefa Ferroudji (Aude),  Fatma Adda (ex conseillère régionale), Brahim Bouraba (Nord)

Excusés : Daniel Abolivier, Hacène Arfi, Fatima Rubio, Smail Boufhal, Tahar Abbas

Le Président Bockel souligne que la Commission nationale est indépendante et rattachée au Premier Ministre

Son rôle est la mise en application de la loi votée

Mais aussi de faire des propositions pour améliorer ce qui peut l’être

Prés de 20 000 dossiers déjà reçus (soit déjà presque la moitié)

+ de 1000 dossiers déjà traités par l’Onac et payés (moyenne 8 000 euros/dossier)

 

Cette réunion n’est pas la mise en place d’une commission mais une occasion d’écoute. D’autres associations seront rencontrées.

 

Selon AJIR , ce qu’il reste à faire

 

n Reconnaissance et réparation du préjudice d’abandon (angoisse, prison, déracinement, logement indigne, carence de formation) pour tous les Harkis (« 1ère génération ») qu’ils soient passés ou non par des camps. Etude par la commission.
n  Etudier et reconnaître d’autres préjudices pour les personnes ayant transité par certaines structures : (spoliation d’allocations familiales, travail non déclaré impactant les retraites)
n  Par souci d’équité et de reconnaissance unifier les montants des rentes et allocations viagères: 700€ pour toutes les veuves

 voire pour tous les Harkis encore vivants.

 

n Compléter la listes des structures visées par la loi

Mettre en œuvre une « affirmative action » pour mettre en lumières des réussites pouvant servir d’exemples

n Mettre en valeur les apports à notre pays des membres de cette composante de la nation dans différents domaines (culture, sport, économie,…)
n  Elaborer une politique mémorielle globale et ambitieuse qui permette de sélectionner les actions prioritaires à mener, les programmer et garantir leur financement.(mémorial Rivesaltes, Ongles, Saint Maurice, Jouques, Bias, etc, ); diffusion de créations, cimetières des camps, …)
n Flécher les fonds, prévus par la loi et non utilisés, vers la création d’une  Fondation pour la Mémoire des Harkis. AJIR informe qu’une demande a déjà été faite à un député pour dépôt d’amendement en ce sens lors du vote de la loi de finance.

 

AJIR : Association Justice Information Réparation, pour les Harkis. Contact : ajirfrancecontact@gmail.com  Association loi 1901 - tout don  à l'association est éligible aux réductions d'impôts