Vous souhaitez faire un don pour l'association ?

cliquez ici

Assemblée Générale de AJIR france et Rencontre Nationale de 40 associations de Harkis A Riom

Les 11 et 12 septembre dernier s'est déroulé, à Riom dans le Puy de Dôme et à côté de Clermont Ferrand, l'assemblée générale de AJIR-France suivie par la rencontre de 4 associations de Harkis venues des différentes régions de France.

 

A l'issue de ces deux journées de travail studieux, dans un climat apaisé et respectueux des sensibilités des un et des autres et où toutes celles et tous ceux qui ont souhaité s'exprimer ont pu le faire librement, une synthèse a été faite par Mohand Hamoumou, président d'AJIR. Synthèse qui reprend l'essentiel des échanges qui ont lieu ainsi que les principales revendications exprimées...

Cette synthèse a été reprise sous forme de lettre ouverte (à lire ici) adressée au Président de la République avec la signature des 40 associations participantes.

 

Vidéo résumée des travaux de ces deux journées :

Actualités

Association Justice Information Réparation pour les Harkis

Rapport Stora : rejeté mais pas enterré !

07/03/2021

Rapport Stora : rejeté mais pas enterré !

Le rapport Stora semblait mort et enterré. En France comme en Algérie il a été violemment critiqué, par de nombreux  journalistes, universitaires et associations. AJIR a dénoncé le silence choquant sur la tragédie des harkis et sa vision partisane.  

Le rapport Stora semblait mort et enterré. En France comme en Algérie il a été  copieusement et violemment critiqué, par de nombreux  journalistes, universitaires et associations.  AJIR a dénoncé le silence choquant sur la tragédie des harkis et sa vision partisane.  L’intention du commanditaire était louable en théorie : qui peut être contre la volonté d’apaiser et réconcilier par un discours de vérité ? Mais en pratique le choix d’une seule personne et  de plus connue pour ses engagements politiques ne pouvait que condamner cette initiative à un  échec. On voit mal en effet aujourd’hui comment l’Algérie accepterait une commission franco-algérienne. Ni comment les différentes populations concernées (Pieds noirs, Harkis, appelés, …) feraient confiance à une commission choisie et présidée par Stora.

 

Pourtant ce rapport tente de survivre sous forme d'un livre. Et grâce à son réseau de journalistes (Benjamin Stora a lui-même animé des émissions à la radio) l'auteur peut défendre son rapport ou faire la promo commerciale de son livre sur les plateaux, sans contradicteur et avec des journalistes acquis à sa cause. Ce qui du reste  pose un vrai problème : il est inadmissible que les radios et télévisions n’invitent pas à s’exprimer des personnes  ne partageant pas les recommandations de Stora et surtout ses oublis  ! AJIR a saisi le CSA  et les  responsables de chaînes publiques en ce sens et invite les  associations ou personnalités qui partagent notre indignation  à écrire elles aussi. Dans une démocratie, il faut des débats contradictoires.

 

.

Actualités :

AJIR : Association Justice Information Réparation, pour les Harkis. Contact : ajirfrancecontact@gmail.com  Association loi 1901 - tout don  à l'association est éligible aux réductions d'impôts