AJIR Moselle : en première ligne sur le front de la mémoire !

Même en plein vacances d'été, AJIR Moselle et sa présidente poursuivent avec acharnement la bataille de la mémoire pour les anciens Harkis comme le relate un article de Hervé BOGGIO dans le Républicain Lorrain à lire ci-dessous.

 

Association Justice Information Réparation pour les Harkis

Un discours lors de la projection de "Harkis - L'Héritage" à Bollène.

18/06/2023

Un discours lors de la projection de "Harkis - L'Héritage" à Bollène.

Le Président du Cercle Hypéride de l'Université d'Avignon, Kévin de SAINT AUBER, a prononcé un discours remarquable à l'occasion de la projection du documentaire produit par le Secours de France, réalisé par Marcela FERRARU et organisée à Bollène (Vaucluse) par Rachida AMRI. 

Ce discours, intégralement reproduit ci-dessous, avec l'aimable autorisation de son auteur, montre qu'il n'est nullement besoin d'être issu de cette population pour évoquer de manière éloquente l'histoire et le parcours des Harkis. Un jeune étudiant peut tout aussi bien, voire encore mieux, qu'un enfant de Harki parler de la situation de cette population et c'est pour cela cela qu'il est impératif de nous ouvrir à la société civile et sortir de notre enfermement pour mieux nous faire entendre.

Mesdames, Messieurs les membres du Conseil Municipal,

Madame la Présidente de l'UDACFME 84, chère Rachida, merci infiniment pour ton invitation et me permettre de prendre la parole aujourd'hui,

Monsieur le Directeur de l'ONACVG 84, représentant la Préfète de Vaucluse, cher Franck Tison,

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs, et si vous me le permettez, chers amis,

 

Aujourd'hui, je me tiens devant vous pour parler d'un chapitre souvent négligé de notre histoire : les Harkis et leur rôle pendant la guerre d'Algérie. Je veux (souhaite) souligner l'importance de la reconnaissance de la France envers ces femmes et ces hommes courageux, ainsi que la responsabilité que nous avons en tant que société de perpétuer le devoir de mémoire pour les générations futures.

 

Ma guerre d'Algérie a été une période tumultueuse et douloureuse, marquée par des divisions profondes et des souffrances incommensurables. Au milieu de ce conflit complexe, les Harkis ont joué un rôle crucial. Originaire d'Algérie, ces femmes et ces hommes ont choisi de soutenir la France dans sa lutte contre le FLN (Front de Libération Nationale), faisant preuve d'un dévouement inébranlable malgré les risques élevés pour leur vie et celle de leur famille.

 

Les Harkis ont servi comme supplétif de l'armée française, apportant leur connaissance du terrain, leur courage et leur détermination à la cause française. Ils ont combattu aux côtés de nos soldats, risquant leur vie dans des opérations périlleuses. Leur contribution à la protection des intérêts français en Algérie ne peut être sous-estimée. Ils ont été des piliers essentiels dans la lutte contre l'insurrection et leur présence à permis de sauver de nombreuses vies françaises.

 

Cependant, lorsque la guerre a pris fin, les Harkis ont été confrontés à un destin tragique. Beaucoup ont été abandonnés par la France, livrés à leur sort dans une Algérie qui n'était plus la leur. Ces femmes, ces hommes, et même leurs enfants, ont été victimes de représailles impitoyables de la part de ceux qui considéraient leur engagement aux côtés de la France comme une trahison. Nombreux sont ceux qui ont été persécutés, torturés et même tués.

 

Il est essentiel que la France reconnaisse et assume cette responsabilité historique. La reconnaissance de l'engagement des Harkis et de l'injustice qui leur a été infligée est un devoir moral. Cela signifie reconnaitre leur loyauté et leur courage, et leur accorder la dignité qu'ils méritent. Il s'agit également d'offrir des réparations et des compensations aux survivants et à leurs familles pour leur permettre de se reconstruire et de se réconcilier avec  un passé douloureux.

 

Mais la reconnaissance ne suffit pas. Nous devons également perpétuer le devoir de mémoire envers les Harkis pour les générations futures. Cela implique de transmettre l'histoire de ces femmes et ces hommes à nos enfants, dans les écoles et les lieux de mémoire. Il est de notre responsabilité de préserver leur héritage et de sensibiliser les jeunes générations à leur sacrifice et à leur contribution à notre nation.

 

La mémoire collective est un puissant outil pour façonner l'avenir. En enseignant l'histoire des Harkis, nous inculquons des valeurs telles que la solidarité, le respect et l'engagement. Nous montrons aux générations futures que la diversité est une richesses, que le courage peut transcender les frontières et que l'humanité triomphe lorsque nous nous soutenons mutuellement.

 

Mesdames et Messieurs, la reconnaissance de la France envers les  à la construction d'une société plus juste, plus inclusive et plus respectueuse de son passé. N'oublions jamais le sacrifice de ces femmes et ces hommes, assurons-nous que leur héritage soit préservé pour les générations à venir.

 

En tant que Président de l'Association d'éloquence et de débats de l'Université d'Avignon, je contribuerai à mon niveau à transmettre l'histoire des Harkis aux jeunes générations, car mon association et moi-même avons pour projet d'organiser ce même évènement à l'automne 2023. Alors, félicitations et tous nos remerciements Rachida pour ton énergie, ton engagement depuis de nombreuses années et la tenue de cet évènement !

 

Je vous remercie.

 

AJIR : Association Justice Information Réparation, pour les Harkis. Contact : ajirfrancecontact@gmail.com  Association loi 1901 - tout don  à l'association est éligible aux réductions d'impôts