Assemblée Générale de AJIR france et Rencontre Nationale de 40 associations de Harkis; septembre 2021. A Riom

Les 11 et 12 septembre dernier s'est déroulé, à Riom dans le Puy de Dôme et à côté de Clermont Ferrand, l'assemblée générale de AJIR-France suivie par la rencontre de 4 associations de Harkis venues des différentes régions de France.

 

A l'issue de ces deux journées de travail studieux, dans un climat apaisé et respectueux des sensibilités des un et des autres et où toutes celles et tous ceux qui ont souhaité s'exprimer ont pu le faire librement, une synthèse a été faite par Mohand Hamoumou, président d'AJIR. Synthèse qui reprend l'essentiel des échanges qui ont lieu ainsi que les principales revendications exprimées...

Cette synthèse a été reprise sous forme de lettre ouverte (à lire ici) adressée au Président de la République avec la signature des 40 associations participantes.

 

Vidéo résumée des travaux de ces deux journées :

Association Justice Information Réparation pour les Harkis

Bonne et heureuse année 2023...

04/01/2023

Bonne et heureuse année 2023...

2022 fut une année importante, pour les Harkis et leurs familles. Elle a vu, contre toute attente, le vote d'une loi très attendue mais qui n'a pas su répondre aux attentes de tous les Harkis. 2023 verra-t-elle les lacunes  de cette loi, largement dénoncées, réparées ? C'est le vœux qu'A.J.I.R. formule pour cette nouvelle année !

Contre toute attente, une loi de réparation des préjudices subis (certains seulement !) a été votée le 23 février 2022 et, en dépit des critiques de toutes part, plus de 22 000 dossiers ont été déposés pour bénéficier de la réparation prévue par le législateur en faveur des Harkis et de leurs familles ayant transité par des lieux d'exclusion listés dans un décret annexé à la loi.


Cette loi est certes imparfaite et ne répond pas entièrement à l'attente des Harkis et de leurs familles puisqu'elle exclut toutes celles et tous ceux qui ne sont pas passés par les lieux listés par le gouvernement et ne prend pas en compte l'ensemble des préjudices subis. Nous avons dénoncé publiquement les lacunes du texte et avons proposé de nombreux amendements aux députés et Sénateurs. Très peu ont été retenus ! 


 Faut-il, pour autant, "jeter le bébé avec l'eau du bain" ?


Nous ne le pensons pas car cette loi a au moins le mérite d'exister et de reconnaitre un droit à réparation. Compte tenu du nombre de dossiers parvenus en l'espace de quelques mois elle semble avoir été favorablement accueillie par les Harkis et leurs familles et ce pour plusieurs raisons. 


En premier lieu, elle reconnait la responsabilité de l'état dans l'abandon et dans les conditions d'accueil et de séjour des Harkis dans les camps et hameaux ou autres lieux de privations de liberté et d’exclusion. Ensuite, elle reconnait un droit à réparation qui découle de cette responsabilité et des fautes commises.


De même, elle double la rente viagère (ou l'allocation de reconnaissance) pour les anciens Harkis et les veuves de Harkis. Ce qui est loin d'être négligeable !


Enfin elle crée une Commission Nationale Indépendante auprès du Premier Ministre que les Harkis et leurs familles peuvent saisir s'ils s'estiment lésés...


 Aucune loi ne peut être parfaite et il nous appartient de lutter pour l'améliorer et combler les lacunes les plus criantes afin de réparer les injustices générées.  AJIR s'est engagée résolument dans cette voie pour 2023...

 

Et la vie associative d'AJIR !


Grâce au soutien de ses presque 2000 adhérent(e)s, présents dans toutes les régions de France ainsi que dans 57 départements de la métropole, AJIR a organisé et tenu de nombreuses réunions sur le territoire national, du sud au nord, pour informer et recueillir les doléances des Harkis et de leurs familles. De nombreuses sections AJIR ont été créées et de nombreuses associations existantes nous ont rejoint afin de conjuguer nos efforts et être plus forts face aux politiques.


Nous avons diffusé en direct notre assemblée générale pour permettre aux adhérent(e)s de la suivre sans avoir à se déplacer sur de grandes distances et nous continuerons en 2023 à innover pour vous impliquer encore davantage dans la vie de l'association et vous associer davantage aux grandes décisions à prendre.


Pour 2023 nous espérons faire mieux avec toujours votre soutien et nous espérons augmenter sensiblement le nombre de nos adhérent(e)s si chaque adhérent(e) actuel(le) s'engage à faire adhérer une ou plusieurs personnes de son entourage. Être nombreux, c'est représenter une force avec laquelle il faut compter. C'est être écoutés par nos interlocuteurs à tous les niveaux. C'est aussi vous représenter dignement et faire entendre votre voix grâce à des représentant(e)s crédibles et responsables qui ne vous promettent pas la lune mais seulement de déployer, avec votre soutien, tous leurs efforts pour atteindre les objectifs fixés collectivement !


Souhaitons que 2023 concrétise les objectifs de notre association et permette ainsi de compléter la loi de février 2022 pour combler ses lacunes et effacer des injustices les plus flagrantes.


A toutes et tous nos adhérent(e)s nous souhaitons que 2023 apporte joie, bonheur, santé, réussite et épanouissement dans vos projets tant personnels que professionnels...

 

AJIR : Association Justice Information Réparation, pour les Harkis. Contact : ajirfrancecontact@gmail.com  Association loi 1901 - tout don  à l'association est éligible aux réductions d'impôts