AJIR : Association Justice Information Réparation, pour les Harkis. Contact : ajirfrancecontact@gmail.com  Association loi 1901 - tout don  à l'association est éligible aux réductions d'impôts

Association Justice Information Réparation pour les Harkis

Enfin...

19/09/2021

Enfin...

Lundi 20 septembre 2021 s'est déroulé à l'Elysée une cérémonie au cours de laquelle le Président de la République, Emmanuel Macron, a prononcé un important discours très attendu par les Harkis et leurs familles.

 

Au-delà de la loi de reconnaissance de l'abandon, de ses conséquences et de réparation que la plupart des associations et des familles de Harkis réclamaient depuis plusieurs décennies le Président à demandé "PARDON" aux Harkis ce que personne n'attendait !

Enfin, un Président de la République a osé faire ce que ses prédécesseurs n'avaient fait qu'esquisser. Lundi 20 septembre le Président Emmanuel Macron, dans sa déclaration, a fait des annonces importantes que les Harkis et leurs familles attendaient depuis longtemps, trop longtemps même!

 

L'abandon et ses conséquences ont été reconnus et ils seront inscrits dans "le marbre de la loi". Le principe de la réparation pour les anciens Harkis ou leurs veuves a été acté comme a été retenu celui de la réparation des enfants "des camps" dont les chances ont été entravées par une discrimination contraire aux valeurs de la France. Les Petits enfants qui subissent encore les séquelles de cette politique, indigne, seront "accompagnés"...

 

Bref, pour tous ces maux le président a demandé "pardon" aux Harkis et à leurs familles.

 

Une loi de reconnaissance et de réparation doit être proposée par l'exécutif et votée avant la fin de l'année et une commission d'évaluation des préjudices, adossée à l'ONAC, sera mise en place rapidement.

 

Il nous reste maintenant à veiller que le texte de la future loi soit conforme à aux attentes des Harkis et de leurs familles. Que la commission évalue tous les préjudice, de tous ceux qui en ont subis, avec équité et justice sans tenir compte des contingences budgétaires.

 

Est-ce la fin de la quête de justice et de vérité des Harkis et de leurs familles ? Le discours présidentiel le laisse penser et l'avenir le confirmera certainement. Si tel est le cas, le temps sera alors venu de panser les blessures et de regarder l'avenir de manière apaisée.

 

*********

 

Ci-dessous la cérémonie et le discours de l'Elysée :

 

 

Discours prononcé à cette occasion :   (suivez le lien)

20 SEPTEMBRE 2021 - SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI

 

 

Intervention de Mohand Hamoumou, président d'AJIR, sur France 24 A la veille du 25 septembre, retour sur la réunion du 10 mai..