AJIR : Association Justice Information Réparation, pour les Harkis. Contact : ajirfrancecontact@gmail.com  Association loi 1901 - tout don  à l'association est éligible aux réductions d'impôts

Association Justice Information Réparation pour les Harkis

Information

09/03/2021

Information

Décidément le développement rapide d’AJIR et le sérieux de son organisation gênent certaines et certains. D’où des mensonges et procès d’intentions ridicules, voire des calomnies contre certains de ses membres.

Dernier en date, un « communiqué », diffusé sur certains sites, de la part de Mme Sabbath Atrous de Carcassonne. Ses propos, illustrent la mauvaise  foi et la volonté de dénigrer  gratuitement les bénévoles de notre association. En voici quelques extraits :

"l'association S.A.C.H.E. de l'Aude n'a pas été informée de la nationalisation de l'association AJIR. L'association AJIR par sa publicité créé de la confusion dans l'esprit de la communauté harki."
"Laisser penser que AJIR est l'interlocuteur exclusif et direct des membres de la communauté Harki, trompe l'opinion publique, les harkis et les institutions locales ( préfecture, mairies, ect ..)".
" Nommer sans concertation et sans mode démocratique  un représentant local , .... , n'a aucune valeur ni aucune LEGITIMITE."

Nous sommes sidérés par ce communiqué de Mme Sabbath Atrous qui visiblement n’a pas peur du ridicule. Car chaque association nationale est bien libre de choisir ses délégués régionaux ou départementaux et de les faire connaître !

 

Les 4 Vice-Présidents, les 7 responsables régionaux et les dizaines de référents départementaux n’ont jamais prétendu parler au nom de tous les harkis de France et de Navarre mais seulement au nom de leur association nationale AJIR France.  Tout comme l'association de Mme Atrous, ou toute autre association, ne peut parler qu’au nom de ses adhérents.

 

AJIR présente sur son site les membres de son conseil national et ses responsables régionaux. On aimerait la même transparence des autres associations…

 

En fait le problème de Mme Atrous est qu’elle voudrait continuer à se croire la seule autorisée à parler des Harkis  dans son département …et peut être au-delà puisque Mme Atrous nous a dit faire partie d’une structure nationale  et internationale (World Congress Harki), fondée par Monsieur François GERARD.

 

Zora Benguerrah, Responsable d’AJIR Occitanie, militante de longue date pour la cause Harkie et Jeannette DRISS, ancienne adjointe au Maire, une des référentes d’AJIR pour l’Aude, ont  demandé un droit de réponse au CNLH qui a diffusé le communiqué de Mme Atrous sur son site. (Voir le texte en rubrique Région).

 

Une fois encore nous appelons les associations  à ne pas sombrer dans des querelles stériles alimentées par de la jalousie ou des défenses déplacées de pré carré. Nous avons tous mieux à faire pour rendre justice aux Harkis.


Le Bureau d'AJIR France

Accès aux archives classées « secret-défense » de plus de 50 ans. Rapport Stora : rejeté mais pas enterré !