AJIR : Association Justice Information Réparation, pour les Harkis. Contact : ajirfrancecontact@gmail.com  Association loi 1901 - tout don  à l'association est éligible aux réductions d'impôts

Association Justice Information Réparation pour les Harkis

Rapport Stora : unanimité contre lui, en France comme en Algérie.

24/01/2021

Rapport Stora : unanimité contre lui, en France comme en Algérie.

Réaction au rapport Stora

En France on déplore de nombreux et choquants trous de mémoire. Les questions de l’abandon criminel des Harkis, de la mise à l’index des Pieds Noirs ou le déshonneur infligée à l’armée sommée le 12 mai 62 d’abandonner les harkis, font partie de l’histoire de la guerre d’Algérie. Inviter à chercher la vérité et à la dire sur ces sujets est autrement plus important que de vouloir créer une commission internationale pour savoir s’il faut rendre à l’Algérie ou à la Turquie un canon trouvé à Alger en 1830!


En Algérie, le sort de « Baba Merzoug », le canon rapporté d’Alger à Brest ou la demande de « panthéoniser » Gisèle Halimi ne semblent pas de nature à faire passer le refus d’excuses et celui de donner les archives des 3 anciens départements français d’Algérie.


Les intentions de ce rapport « officiel » visaient clairement à obtenir "une trêve dans la guerre des mémoires"  pour apaiser en France et en Algérie tous ceux meurtris par le sentiment de non reconnaissance de leur histoire. C’était une entreprise à haut risque, pour ne pas dire une mission impossible. 


Ce rapport aura réussi à raviver des tensions. En France, les Harkis, Pieds Noirs et militaires sont légitimement déçus voire en colère. Et en Algérie, les Algériens estiment que leur ami les a trahis en produisant un rapport téléguidé selon eux par le Gouvernement français. 


La guerre des mémoires et l’instrumentalisation de l’Histoire a hélas encore de beaux jours devant elle.