Assemblée Générale de AJIR france et Rencontre Nationale de 40 associations de Harkis A Riom

Les 11 et 12 septembre dernier s'est déroulé, à Riom dans le Puy de Dôme et à côté de Clermont Ferrand, l'assemblée générale de AJIR-France suivie par la rencontre de 4 associations de Harkis venues des différentes régions de France.

 

A l'issue de ces deux journées de travail studieux, dans un climat apaisé et respectueux des sensibilités des un et des autres et où toutes celles et tous ceux qui ont souhaité s'exprimer ont pu le faire librement, une synthèse a été faite par Mohand Hamoumou, président d'AJIR. Synthèse qui reprend l'essentiel des échanges qui ont lieu ainsi que les principales revendications exprimées...

Cette synthèse a été reprise sous forme de lettre ouverte (à lire ici) adressée au Président de la République avec la signature des 40 associations participantes.

 

Vidéo résumée des travaux de ces deux journées :

Association Justice Information Réparation pour les Harkis

Parole ... de candidat

21/11/2020

Parole ... de candidat

Le 18 mars 2017, dans le Lot et Garonne, à l’invitation du CNLH à une réunion publique, Monsieur Olivier Damaisin, devenu depuis député de la République en marche, se faisait le porte-parole du candidat Emmanuel Macron sur le dossier des Harkis. Extraits.

Emmanuel Macron confirmera la reconnaissance de l'abandon par La France des harkis (reconnaissance effectuée par le Président François Hollande le 25  septembre 2016) ; Mais cette reconnaissance sera prolongée par :

  • l'inscription de cette page sombre dans les manuels scolaires ;
  • le soutien apporté par l'Etat à la recherche historique sur l'histoire des harkis ;
  • Les enfants de harkis qui ont particulièrement réussi dans la société française seront mis en lumière.

 

Emmanuel Macron recevra les responsables d'associations représentatives des harkis au cours des 6 premiers mois de son mandat. 


Emmanuel Macron commandera une étude sur les indemnisations accordées aux harkis depuis 1962. Les résultats de cette étude seront connus dans les 6 premiers mois du quinquennat. L'étude sera réalisée en dialogue avec les associations et fera apparaître les comparaisons avec les autres victimes reconnues par l'Etat (victimes combattantes, victimes du terrorisme, victimes de la Shoah).

 

En fonction des résultats de cette étude, des textes réglementaires permettront de régler les derniers contentieux rapidement et efficacement  dans cette logique de réparation souhaitable.


L’intégralité du discours est en rubrique Politique

AJIR : Association Justice Information Réparation, pour les Harkis. Contact : ajirfrancecontact@gmail.com  Association loi 1901 - tout don  à l'association est éligible aux réductions d'impôts